Allex Bel

Alex Bell
« Seuls nous naîtrons, seuls nous mourrons. Or des les premiers moments, l’Autre s’imposera à moi. Avec l’Autre j’apprendrai, jouirai des caresses de soleil et du vent, apprivoiserai les beautés du monde, sa nature, ses êtres vivants. D’acquisitions en apprentissages, j’acquerrai connaissance, trésors et secrets. De ces premières interractions surgiront mes premiers souvenirs. Dans la confidence de mes premières relations, je contracterai même mes premières unions.

De leur côté, parents et adultes, forts de leurs expériences, moeurs, valeurs et principes m’élèveront de rampant à marcheur, de crieur à orateur. On se chargera de ma protection, de mon éducation. Dans mes enseignements, on m’assignera consignes et règlements. Bien au delà de mes appréhensions, de ma compréhension, on influencera mes prises de décisions, mes désirs, mes goûts, mes affections.

Sous peu me désignera-t-on qui et quoi, parmi étrangers, choses et phénomènes, me conduiraient au santé, au bonheur, à la sérénité. Permissions, règlements, interdictions, je suivrai ou éviterai. »


ALLEX BEL
illustrateur, graphiste, musicien, conjurateur, poursuit avec le DAEMONDALA et les effigies de la folie, son odyssée artistique, littéraire et spirituelle. Fou de rêves et de lectures, son travail s’inspire autant de génies tel que Dali, Jung, Homère et H.P. Lovecraft, que des grands mythes de l’Histoire, des graffitis de Berlin, aux totems de civilisations disparues.